Idées en vrac sur la campagne

Publié le par fronde-de-gauche

J'ai pas mal d'idées, mais il va falloir que je mette en forme tout ceci.

 

Tout d'abord je créée ce blog parce que la campagne du FdG me semble exemplaire et un excellent point de départ, débuter maintenant me semble tomber sous le sens.

 

Le bilan est bon je trouve. Score à deux chiffres, combat virulent contre le FN, les rues rouges d'affiches et d'autocollants. Un programme déjà bien abouti tant socialement qu'économiquement  malgré sa relative jeunesse. Des meetings monstre et des heures de vidéo à réentendre afin de reparcourir le programme. Plus de 400000 exemplaires de l'humain d'abord vendus ou diffusés, un record absolu.

 

Et une adhésion forte qui s'est affirmée tout au long de la campagne.

 

Le vote Mélenchon tourne dans les 11% et quelles que soient les façons de le regarder, l'écart type n'est jamais important. On a voté pour lui dans l'ordre de 11% des tranches d'âges, des professions, des régions, ...

Par contre les thèmes régaliens ont été mal compris, ce sont avant tout les thèmes sociaux qui apparaissent quand la bataille sur l'euro, la finance et l'économie était pourtant un des combats importants et le sera encore plus dans les prochaines semaines.

 

Se pose donc la question de la suite et de la diffusion des idées dans la société. La première étape est uniforme, ce qui me semble idéal. Il n'y a pas de "dépendance" à telle ou telle catégorie, comme quoi le côté universel du message passe bien et sait parler aux gens. Sans aller dans un dépassement de clivages habituels, nous sommes dans une dynamique de tolérance et l'intérêt général est un bon outil pour parler à tout un chacun.

 

Il y a cette opprobe des médias qui fut très forte et qui très probablement a fait marquer le pas à la campagne les derniers jours. De la propagande ad nauseam sur tout et particulièrement n'importe quoi. La fameuse haine des riches placardée sur tous les kiosques, à comprendre non dans une détestation des gens fortunés par les moins chanceux, mais dans la détestation par les plus riches de ceux qui aimeraient améliorer leur quotidien. Le titre est à double sens et la propagande servie là abonde dans le sens interprété à contrario du sens souhaité. La tentative de réponse de ceux qui ont peur face à ceux qui espérent.

 

J'ai grand espoir.

 

Publié dans Idées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article