Le naufrage moral et politique du Sarkozysme

Publié le par fronde-de-gauche

Que la campagne de second tour va être longue et pénible !

 

D'un côté Ziad Takieddine a décidé de ne plus soutenir Sarkozy, déclarant "Je m'adresserai aux Français pour leur dire à qui ils vont avoir affaire s'ils ne font pas les choses qu'on leur offre de faire, (...) éradiquer ce système de corruption qui vous mène depuis quelques années, depuis 1995, et en tout cas fortifié aujourd'hui" puis ajoutant "Les noms, je vous les donne 1. Nicolas Sarkozy. 2 Claude Guéant. 3. Bernard Squarcini. 4. Alexandre Djouhri. Les trois derniers constituent un triumvirat qui gère les relations extérieures et les affaires commerciales de la France. Il est à l'origine de la captation de l'appareil de l'État par des intérêts personnels. Alexandre Djouhri s'est vu installé auprès des groupes du CAC 40, il accompagne le président dans tous ses déplacements à l'étranger. A chaque voyage, on annonce des contrats mirobolants, mais il ne se passe jamais rien. Parce que la France est devenue un partenaire commercial corrompu depuis 2007. Nicolas Sarkozy devra répondre à toutes les questions. Toutes les questions.". Il a ouvert un site contenant des éléments sur http://www.takieddine.fr/

 

Accusations d'une gravité extraordinaire à l'encontre de Nicolas Sarkozy, sans que celà soit nouveau, c'est à présent un des acteurs supposés de ces combines qui parle.

 

Dans le même temps, droit dans ses bottes, Nicolas Sarkozy vient faire sa danse du ventre auprès de l'électorat FN, encouragé en celà par un sondage qui indiquerait que 64% des électeurs UMP souhaitent une alliance avec le FN (http://fr.news.yahoo.com/une-majorit%C3%A9-pro-sarkozy-favorables-%C3%A0-un-accord-160940617.html) le voici qui perdant toute limite et tout repère qui explique que Marine Le Pen est légitime et qu'elle est compatible avec la république (http://fr.news.yahoo.com/sarkozy-poursuivant-campagne-tambour-battant-juge-pen-l%C3%A9gitime-134432994.html). Rien que celà !

 

Il y a aussi cette triste caricature de premier mai du vrai travail, retour aux poncifs de 2007 et à la division entre les bons et les méchants. Réécriture du premier mai qui a cependant un précédent, puisque Pétain avait eu la même idée. L'histoire se répète.

 

L'espoir aujourd'hui résiderait dans la prise de conscience de responsables UMP démocrates (Juppé, NKM, Fillon, malgré leurs liens les uns et les autres avec le Sarkozysme) qui oseraient rompre le silence et exprimer clairement leur rejet de ces prises de positions. Gagner une campagne est une chose, le faire dans la dignité en est une autre et il est à espérer qu'il reste des gens à l'UMP capables de garder leur honneur et de le faire savoir haut et clair.

 

L'UMP implosera de toutes façons, provoquer la déflagration dans l'honneur et la dignité serait le moindre mal.

 

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article